Exotropie

L’exotropie désigne la psychologie de personnes ou la nature de concepts dont les préoccupations et les aspirations sont portées vers l’extérieur. L’exotropie est une poussée intellectuelle et spirituelle vers l’exogroupe, en-dehors de son endogroupe. L’exotropie mène naturellement à la sociotropie, à l’exonomie et au rejet de l’endonomie : les règles sont fixées par l’exogroupe, au mépris de l’endogroupe.

Description

La personne exotrope est mue par la conviction qu’il est un vide à remplir par des apports extérieurs. La vision exotropique de l’apprentissage, c’est un crâne qu’on bourre d’informations et de notions. Elle est opposée à la vision autognostique de l’apprentissage, c’est l’idée que le savoir, c’est la personne qui apprend qui le construit à partir d’éléments qu’elle sélectionne et recherche activement.

Si tu lis des livres, ça ne doit pas être en réceptacle passif, ça ne doit pas être pour remplir un vide.

Exemple

  • Les exotropes vont considérer que les enfants jouant à la dînette sont portées sur la socialisation, contrairement aux enfants jouant au tracteur, alors que la plupart du temps, le jeu de la dînette ne trahit chez l’enfant qu’un désir de bien-être endotropique que le conditionnement sociotropique poussera à refouler et abandonner au service de l’hypersocialisation forcée.
Barre latérale