Agapisme

L’agapisme est l’idéologie métareligieuse érigeant comme impératif moral absolu d’aimer de façon altruiste, inconditionnelle et universelle tous les humains et en particulier les plus différents et éloignés de soi. L’agapisme provient d’agapé, mot grec désignant l’amour inconditionnel envers l’autre. L’agapé s’oppose à storgê, l’amour familial et charnel pour les siens.

L’agapisme est parfois désigné comme la religion de l’Autre. La philosophie antagoniste de l’idéologie agapiste se nomme storgisme.

Histoire de l’agapisme

En Europe, la montée en puissance de l’agapisme est la conséquence de la christianisation.

Avant la christianisation forcée des peuples d’Europe, les Grecs distinguaient cinq formes d’amour :

  • Philia : l’amour amical, l’affection fraternelle, dont le modèle est l’amitié, relation horizontale entre égaux ;
  • Storgê : l’amour familial, le soin des siens (le « care », en anglais), dont le modèle est l’amour des parents envers leurs enfants ;
  • Éros : l’amour sensuel, expression de l’energie vitale cherchant à se réaliser charnellement, dont le modèle est la passion des amants ;
  • Agapé : l’amour divin, inconditionnel, la charité universelle, dont le modèle est, chez les premiers gréco-chrétiens, l’amour de Dieu pour les hommes, qui se manifeste par le sacrifice de Jésus-Dieu pour le salut des hommes ;
  • Philautia : l’amour de soi.

En instituant un devoir d’amour universel, en diffusant le dogme de l’interchangeabilité des âmes, et en prohibant la diversité philosophiques par la chasse aux hérésies, le christianisme a instauré la suprématie agapienne. Cette suprématie de l’agapisme va de pair avec la criminalisation des formes d’amour non-agapiennes.

L’agapisme chrétien va jusqu’à l’injonction de l’amour envers son ennemi, ce qui trouble les repères émotionnels et induit la culpabilité pour les sentiments éprouvés quand on victime d’un ennemi.

L’agapisme donne à ses disciples le sentiment qu’ils sont chez eux partout, tant en interdisant ou dénigrant la propriété privée.

Barre latérale